1.20: shraddha virya smriti samadhi prajna purvakah itaresham

La pratique doit être poursuivie avec confiance, assurance, vigueur, une bonne mémoire, dévotion, concentration, sagesse et intelligence.

 Pour évoluer dans la pratique des postures, nous avons besoin de tous ces éléments. Pensons,  par exemple, à la  pratique des inversions. il faut au début avoir la foi, croire qu’on y arrivera, qu’elles nous apporteront quelque chose qui en vaut la peine. Il faut le courage, la détermination pour monter malgré la peur, l’inconfort, les doutes. Il faut la confiance et le détermination pour rester et observer. Il faut apprendre  de l’expérience, conserver ces leçons en mémoire pour pouvoir à chaque fois recréer la posture, ne pas répéter les erreurs déjà commises et avoir l’intelligence d’observer avec un regard neuf pour évoluer. Ainsi, la foi, la ténacité, la mémoire, la concentration et un haut niveau de conscience sont nécessaires  à la pratique et la pratique, en retour, renforce ces  qualités nous permettant de progresser encore.

La foi est comme une plante qui continue de prolonger ses racines et de grandir. Tout ce qui est nécessaire au départ c’est une graine. La graine peut se présenter au début comme un intérêt lors d’une rencontre ou à la lecture d’un livre. On décide d’essayer.  La foi s’affermit ensuite dès que l’on est à même de vérifier directement certains résultats. Elle devient un état de certitude intérieure.

Avoir la foi dans la voie choisie nous libère de la peur et des doutes, deux distractions très puissantes qui minent les meilleures intentions. La foi profonde amène la clarté et la tranquillité du mental. On est convaincu  de la présence en soi de la vérité et de la sagesse  et de l’efficacité du yoga pour atteindre le but.

Shradda mène à virya, l’énergie, la détermination, le courage.

L’énergie peut être comparée à un muscle, elle devient plus forte avec l’usage. L’artiste sait que lors de ces jours ou on se sent vide, sans inspiration on doit faire l’effort de travailler et que cet effort portera ses fruits, les idées et l’enthousiasme reviendront. Dans tout ce que l’on entreprend, l’effort quotidien est important. Il en est de même pour la pratique.

Virya, l’énergie du guerrier, est  nécessaire pour maintenir notre engagement envers la pratique. Chaque fois qu’on honore son engagement à pratiquer, on nourrit l’énergie du guerrier en soi et quand on aura vraiment besoin de faire appel à cette énergie, elle sera là. L’enthousiasme pour atteindre le but, la force, l’énergie, la détermination et le courage, voilà ce qu’est  virya.

Outre la foi et le courage,  smriti, la mémoire est nécessaire.

Smriti , c’est la mémoire, l’étude, la vigilance. En cultivant une attitude de présence et de mémoire, on est fidèle à ses intentions les plus profondes. De quoi faut-il se rappeler, comment utiliser l’expérience vécue, ne pas reproduire les erreurs et bâtir sur ce que l’on a appris.  Le yogi doit acquérir la capacité de noter les leçons de l’expérience et les garder dans sa conscience.

La foi engendre l’énergie qui renforce la mémoire, permettant la concentration sur la sagesse, samadhi prajna.

Samadhi prajna, c’est la connaissance,  le discernement, l’éclair intuitif de la sagesse.  Le savoir véritable existe en soi et est toujours disponible, c’est une  connaissance immédiate, subtile, globale. Retourner quotidiennement à la source de son être développe une conviction intérieure puissante  et une forte énergie.

Nous vivons tous à un moment ou l’autre de la vie des changements, nous sommes confrontés à des obstacles et à des défis. Et comme le dit le bouddhisme, c’est une erreur de croire que le sol est stable. Nous devons nous adapter à des transformations constantes. La pratique soutenue du yoga peut devenir une île calme dans une mer agitée, un port offrant la sécurité, une oasis ou l’on peut se rafraîchir, se ressourcer, retrouver l’essentiel.

Les obstacles et les défis ne sont pas modifiés par la pratique mais le pratiquant lui-même change et devient plus apte à naviguer avec grâce, sérénité et courage sur les flots de la vie.

Références :

B.K.S. Iyengar  Lumière sur les yoga sutras de Patanjali

Jean Bouchart D’Orval Patanjali et les yogas sutras

Christopher Isherwood  How to know God The aphorisms of Patanjali